Accueil > News > Cinéma > 100% coulisses : on a assisté à l’enregistrement d’une BO

100% coulisses : on a assisté à l’enregistrement d’une BO

Le temps d’un après-midi, nous avons réalisé un rêve de gosse : nous nous sommes faufilés dans le tout nouveau studio d’enregistrement high-tech aux portes de Paris pour assister à une session d’enregistrement de la bande-originale de Minuscule 2 : les mandibules du bout du monde. Nous avons pu nous entretenir avec le compositeur français, Mathieu Lamboley, ainsi qu’avec la directrice générale de l’orchestre national d’Île de France, Fabienne Voisin.

À notre arrivée, le lieu est flambant neuf. Et pour cause : Le Studio (c’est son nom) n’ouvrira ses portes qu’un mois plus tard, le 17 octobre 2018 après quatre ans de travaux. Conçu par des professionnels aux compétences reconnues, le lieu a été créé spécialement pour offrir aux professionnels de la musique et du cinéma un équipement techniquement performant et des conditions d’enregistrement optimales aux portes de Paris, dans le but d’encourager le retour des enregistrements en France, et notamment de la musique de film.

Nous avons souhaité donner aux professionnels toutes les bonnes raisons de ne plus partir enregistrer à l’étranger. C’est à dire une technologie qui leur permet de pouvoir se comparer aux autres plus grands studios européens

, nous a ainsi confié Fabienne Voisin, directrice générale de l’Orchestre National d’Île de France qui espère que le lieu pourra accueillir de nombreux professionnels du cinéma après son ouverture.

Cet après-midi là c’est Mathieu Lamboley, compositeur français, qui dirige la séance d’enregistrement de la bande-originale de Minuscule 2 : les mandibules du bout du monde. Lui et son équipe inaugurent Le Studio pour la première fois.

Après un tour dans dans la cabine d’enregistrement où s’affairent les ingénieurs et le monteur son, nous nous rendons dans la grande salle pour assister en direct à l’enregistrement des morceaux joués par l’orchestre national d’île de France. C’est réellement là que la magie opère, quand tous les instruments des 95 musiciens se mettent à jouer ensemble pour donner vie à la partition créée par Mathieu Lamboley. D’ordinaire habitués à jouer dans des conditions de live, lors de la centaine de concerts donnée tout au long de l’année, les musiciens de l’Orchestre national d’Île de France se nourrissent de cette nouvelle expérience, qui leur permet de rencontrer d’autres professions et d’autres façons de travailler.

Découvrez notre reportage dans cette vidéo ci-dessus.

Voir aussi

Taron Egerton absent de Kingsman 3 ? Il s’explique

Il y a quelques jours, Taron Egerton, la star des deux premiers films Kingsman, avait laissé entendre qu'il serait absent du troisième volet attendu en novembre 2019, à la surprise générale. Aujourd'hui, il en dit un peu plus sur cette information au micro de nos confrères de Yahoo.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis